Acurate

In Acura, Advertising, Art, Mark Jenkinson, Movies
Scroll this

Acura, chez nous, est une marque inconnue. Pourtant, dans une large part du marché automobile mondial, ce nom « parle » au public, qui sait qu’il s’agit de la déclinaison superlative de Honda. Présente tout particulièrement sur le marché nord-américain, Acura est connue pour son engagement en compétition sportive mais aussi, depuis la fameuse NSX, pour ses modèles de route conjuguant la haute technologie, les performances, le style. Quelque chose qui se tient à distance des modes, qui trace son sillon en parallèle de ce que peuvent proposer les autres marques qui sont, elles aussi, les doublures lumière de marques asiatiques.

Mark Jenkinson, vous connaissez déjà, car on l’a déjà évoqué plusieurs fois. Ses réalisations sont, toujours, des réussites. Il sait se mettre au service des marques qui viennent chercher auprès de lui l’art et la manière d’être mises en valeur. Et ce qui est toujours surprenant chez lui, c’est son adaptabilité : ses registres multiples permettent de mettre en valeur des qualités très variées d’expériences automobile. Et ici, pour Acura, il s’amuse à croiser ces qualités. Car officiellement, le spot qui suit fait la promotion d’un bon gros SUV, le MDX, ce genre de mastodonte qui a besoin de routes XXL pour trouver sa place. Rien de très sportif, donc, et sans doute chez Acura a-t-on conscience du décalage entre les performances atteintes par les ingénieurs de la marque, et cet engin qui est évidemment un pachyderme sur roues. Mais ainsi va le monde : aucune marque de sport ou de luxe ne peut survivre si elle ne vend pas le véhicule lifestyle de cette ère : du SUV.

Autant, dès lors, pousser à fond les réglages du contraste, et confronter le MDX aux gènes de la marque qui le fait naître. Ainsi, c’est un film particulièrement dynamique que propose Jenkinson, et on a beau savoir que c’est pour nous vendre une baleine, on prend quand même son pied à voir évoluer ces modèles qui sont l’antithèse absolue du produit qui se trouve en tête de gondole. Pour Acura, c’est une manière de nous présenter ses excuses pour le dérangement : car, même pour le marques orientées vers le luxe, il faut bien vivre.

Et puisqu’on évoque Mark Jenkinson et Acura, c’est l’occasion ou jamais de partager cet autre petit chez d’oeuvre, cet autre hymne visuel au dynamisme automobile. Une marque, japonaise, deux simples mots comme un défi lancé, de conducteur en conducteur, mais surtout de bagnole en bagnole, pour la compet’, pour le plaisir et pour le jeu :

Please follow and like us:

4 Comments

    • Wow ! I’m proud and humbled to have you as a reader ! I really like to follow and share your work, it »s always perfectly done but in the same time, there’s always something new, some surprises in each new film. I hope I’ll have a lot more opportunities to write about your work, even if my english is too bad to write articles in english !

      Thank you again for reading, and for your words.

Submit a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error

Une envie d'encourager ce blog ? Faites-en la promotion !

Follow by Email
LinkedIn
LinkedIn
Share
Instagram