Land & Freedom

In Defender, Kacper Larski, Land Rover
Scroll this

Puisqu’on est en weekend, puisqu’on était un peu en mode offroad cette semaine, puisqu’on a évoqué le Defender tel qu’il est devenu, on peut se permettre, en transition avec le prochain article, de s’évader quelques secondes.

Transition, parce que demain, je vous parlerai de Kacper Larski, un réalisateur canadien qui s’y connaît, et plutôt bien, en représentation du mouvement. Et comme un amuse gueule, comme une mise en bouche, voici le petit film qu’il réalisait en 2015 pour célébrer les 68 ans du Defender, quoique cette phrase n’ait pas de sens puisqu’à l’origine le Defender ne s’appelait pas ainsi, se contentant de son seul nom de famille, Land Rover.

Tourné en Islande, avec un 110 aux ailes goulûment élargies, ce qui lui donne cet air bien costaud comme on les aime, le spot est un hommage aux aptitudes de l’engin, à son caractère placide et volontaire, à la vie simple, dans un certain respect de la place qu’on a, et qu’on peut prendre, dans une nature qui, de toute façon, nous dépasse.

Demain, on parlera du même réalisateur, dans un domaine un tout petit peu moins paisible, et raisonnable.

Please follow and like us:

2 Comments

    • Je l’entretiens un peu artificiellement : entre temps, Lamborghini a grillé la priorité (est-on surpris d’un tel comportement ?) et le boulot a, lui aussi, pris le dessus. Mais demain, jour de grève, je devrais pouvoir finaliser ça au petit déjeuner ! 🙂

Submit a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error

Une envie d'encourager ce blog ? Faites-en la promotion !

Follow by Email
LinkedIn
LinkedIn
Share
Instagram