At your Majesty’s delivery service

In Advertising, Art, Aston Martin
Scroll this

() Du coup, c’est finalement DHL qui fait ces temps-ci la meilleure pub pour Aston Martin. Tout simplement parce que la société de livraison est partenaire du prochain James Bond, No time to die, et que James Bond est – c’est le moins qu’on puisse dire – partenaire d’Aston Martin. A moins que ce soit l’inverse, à ce niveau de symbiose, on ne sait plus trop qui est le symbiote de l’hôte.

Résultat, un spot qui profite des équipes de tournage du film pour se payer un plaisir cinéphile rare : suivre une course-poursuite en ayant comme point de vue les plans de coupe de la scène. Les plans de coupe, ce sont tous les plans qui sont en orbite autour de l’action, qu’on dissémine au montage dans l’action pour lui donner du relief. Ce sont les reaction-shots, saisis sur les témoins oculaires de la scène, des plans courts saisis au coeur d’autres actions sans importance, ou les plans larges qui montrent l’environnement dans lequel la poursuite se déroule. Ici, les éléments constitutifs de la course poursuite deviennent eux-mêmes les pièces périphériques de l’action principale : un livreur doit livrer une pizza. A qui ? Dans quelles circonstances ? Vous avez déjà compris. Mais peu importe, le plaisir reste le même.

Pour un peu, on pourrait imaginer retrouver dans le film la scène montée depuis le point de vue inverse, dont la publicité fournirait pour de bon les plans de coupe.

Enfin, au passage, on remarquera que peu à peu les cascades labelisées Bond sont devenues reconnaissables : dès qu’on voit un Range Rover se prendre, sans aucun égard pour le produit placé, un échafaudage à pleine vitesse, on sait dans quel univers on se trouve. C’est aussi ça, le style.

Please follow and like us:

Submit a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error

Une envie d'encourager ce blog ? Faites-en la promotion !

Follow by Email
LinkedIn
LinkedIn
Share
Instagram