Un café et un doughnut, à emporter

In Advertising, Art, BMW, Clips, Constructeurs, M
Scroll this

Pour la récré, et parce que je sais déjà que les articles prochains ne seront pas tout à fait insouciants, je relaie le nouvel épisode de M Town, cette utopie automobile (qui serait, évidemment, une totale dystopie pour tout être humain ). Evidemment, c’est un peu primaire, mais c’est plutôt malin, justement, de circonscrire ces pulsions à un univers de fiction, et à insister sur ce point suffisamment pour qu’il n’y ait pas de confusion avec le réel. 

Evidemment, la question, à terme, c’est, pourquoi produire ces voitures, dans la réalité ? 

On devine qu’un des éléments de réponse, c’est que la planète entière n’est pas socialisée selon les mêmes codes. Ce qui vaut aussi ne vaut pas à quelques milliers de kilomètres. Et on sait bien que là où la richesse est considérable, et là où on s’achète ce genre de jouets, il est possible que la loi, et l’espace public, soient assez relâchés quant à la possibilité d’exploiter, sous les yeux des autres et avec tout ce que ça comporte de rapport de force, le potentiel de ce genre d’engin. Mais sur nos territoires, je ne pense pas que ces micro-métrages puissent prêter à confusion : on est bel et bien dans le domaine du rêve. 

Le rêve, ou la fantaisie si on préfère, parce que cet univers fourmille de détails plutôt marrants, qu’on ne découvre souvent que sur les images arrêtées, comme ce clin d’oeil lancé à Snoop Dog dans une publicité placardée sur les murs de la ville, malicieusement détournée. 

Voici donc le café de M Town, qui est aussi un drive spécifiquement conçu pour qu’on n’y fasse pas la queue. Et on a envie de dire qu’on aime bien ce genre de petites attentions : 

Vous avez remarqué ? Pour le moment, aucun gilet jaune à l’horizon de ces articles. Patientez, ça vient. 

Submit a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *