Rookies in my street

In 2008 MK2, Clio V, Peugeot, Renault
Scroll this

Hasard, coïncidence, ou rendez-vous discret ? En peu de jours sont apparus dans ma rue deux exemplaires des futures vedettes du marché automobile français. Une Clio V tout d’abord, à côté de laquelle j’ai failli passer sans m’arrêter, tant il faut, pour la reconnaître, lui porter un peu d’attention. C’est un mélange d’impressions, les unes favorables, liées au fait que la voiture apparaisse davantage sous la forme d’un bloc de matière cohérent, comme si elle avait gagné en densité; on a l’impression qu’une force intérieure attire vers elle tous les panneaux de carrosserie pour en faire un ensemble compact, et cette compacité, ce côté « ramassé sur elle-même » apparaît très nettement quand on la voit dans la rue. En revanche, il y a aussi des effets un peu moins séducteurs, comme cette face avant qui paraît finalement plus fade qu’auparavant, malgré des optiques plus spectaculaires que jamais.

Et puis, quelques maisons plus loin, un 2008, dans une finition basse, mais dans le froid du petit matin, sous la condensation givrée qui la recouvrait, l’engin manifestait une belle présence. Il a beau être une taille en dessous du 3008, il ne fait pas du tout « modèle réduit », au contraire, il en impose, surtout par sa largeur, qui semble écraser un peu les autres proportions. Très sculptée, la carrosserie du 2008 semble être structurée, sous sa peau d’acier, par une structure qui la renforcerait intérieurement en affleurant sous la peinture. Ça donne une impression de robustesse, certes fictive, mais il après tout, il en va de même de tous les effets de style.

Patientons encore un peu, et nous verrons débouler dans nos rues des versions plus haut perchées dans la gamme, mieux équipées et un peu plus soignées dans leur esthétique. La 2008 pourra alors, dans cette rue, se battre à armes égales avec la Clio, sa voisine. On tentera de la saisir sous son meilleur jour, et ce avant que ces modèles aient à ce point déferlé sur nos routes et rues qu’on leur soit devenu tout à fait indifférent et blasé.

Please follow and like us:

2 Comments

  1. Oh le gros clin d’oeil! La Clio devant le cottage sino normand! Elle n’a pas eu le droit non plus d’entrer dans la voie privée. Certains veillent…..

    • Hehe, oui, le voisinage met vite des papiers sur les pare-brise de ceux qui se garent dans la rue sans en être résidents ! Ca rigole pas 🙂

Submit a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error

Une envie d'encourager ce blog ? Faites-en la promotion !

Follow by Email
LinkedIn
LinkedIn
Share
Instagram